Comme Un Avion streaming

Comme Un Avion

NaughtyDog . 52 Videos
Subscribe
2,548,145
2,729,347 views
95% 39,852 852

SYNOPSIS:

Michel, la cinquantaine, est infographiste. Passionné par l'aéropostale, il se rêve en Jean Mermoz quand il prend son scooter. Et pourtant, lui‐même n’a jamais piloté d’avion…

Un jour, Michel tombe en arrêt devant des photos de kayak : on dirait le fuselage d’un avion. C'est le coup de foudre. En cachette de sa femme, il achète un kayak à monter soi‐même et tout le matériel qui va avec. Michel pagaie des heures sur son toit, rêve de grandes traversées en solitaire mais ne se décide pas à le mettre à l'eau. Rachelle découvre tout son attirail et le pousse alors à larguer les amarres.

Michel part enfin sur une jolie rivière inconnue. Il fait une première escale et découvre une guinguette installée le long de la rive. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de la patronne Laetitia, de la jeune serveuse Mila, et de leurs clients ‐ dont la principale occupation est de bricoler sous les arbres et boire de l’absinthe. Michel sympathise avec tout ce petit monde, installe sa tente pour une nuit près de la buvette et, le lendemain, a finalement beaucoup de mal à quitter les lieux…

Liste liens Veronica en streaming:

Tags :

stream complet Comme Un Avion film en streaming stream complet streaming film Comme Un Avion streaming gratuit

Google AdSense
728 x 90
Comments
Des images et des mots . 2016-03-23T20:38:14

Un infographiste rêveur à ses heures nous fait une gentille crise de la cinquantaine. Joué par Bruno Podalydès, ce passionné d’aéropostale se trouve soudain une tout autre obsession : le kayak, il décide alors de prendre quelques jours de congés pour satisfaire le petit enfant qui est en lui et qui n’a jamais renoncé à ses rêves, il passe cette fois à l’action et décide de naviguer sur une petite rivière… jusqu’à la mer selon ses dires. Sa femme, jouée par Sandrine Kiberlain, est assez compréhensive et le laisse faire son petit délire. Seulement voilà, après quelques kilomètres de navigation, il tombe sur un endroit sacrément apaisant, une petite auberge perdue dans la campagne, hors du temps, avec des gens forts sympathiques, il est alors difficile pour lui de quitter ce doux moment d’évasion, et de reprendre l’eau à bord de son kayak. Bref c'est un film d'une grande fraîcheur, très apaisant... et drôle. Parmi tous les réalisateurs de comédies françaises, Bruno Podalydès mérite une place de choix.

Vous pouvez consulter mon classement des meilleurs films de 2015 ainsi que des critiques complètes (illustrées et parfois accompagnées d'extraits) sur mon blog: https://7emeart.wordpress.com/

moi! . 2016-02-20T18:15:06

C'était gros comme un avion que ça allait être nul mais je sais pas la BA m'a tenté, en tout cas un film à déconseiller, les acteurs jouent bien mais c'est d'un vide monumental, pire que le néant...

luxe . 2016-02-18T14:24:27

Un beau film et elles sont très drôles les petites séquences avec Pierre Arditi.

C.connu . 2016-01-18T10:05:43

Film de bobo parisien pour bobos parigots. Que veut nous dire Podalydes ? Où veut-il en venir ? Que veut-il démontrer ? Je n'ai pas accroché, même si quelques rares scènes sont un peu amusantes. L'absurde et le ridicule présentés avec sérieux engendrent toujours un sourire. La ficelle est grosse. L'interprétation des acteurs est excellente.C'est pourquoi je n'ai pas quitté le spectacle. Pour ma part et vu la forme de mon humour, si, je mets 5/5 au film "Le Mariage des Bodins", ici je mettrais 2/5 pour la pellicule et les acteurs.

brisbane78 . 2015-11-22T22:19:16

Ô que j'ai aimé ce film ! Drôle, poétique, original. Un régal ! Je croyais ne pas aimer les films de Podalydès, celui-ci me donne envie de (re)voir les précédents. Pourvu qu'ils m'apportent autant de plaisir que celui-ci !

tijuls . 2015-11-19T20:28:22

Doux..., lent (je recommende quelques verres de vins), un peu pathétique, un homme comment tant d'entre nous qui essaie de sortir du quotidien maladroitement pendantr quelques jours pour goûter à la liberté et à ses rêves et se sentir vivant...

Hasta_Luego . 2015-11-10T08:57:18

J'ai peur que le synopsis d'allociné n'ait tout raconté... Le corps des Poldalydès c'est souvent du classique Vaudeville.

*Scread* . 2015-08-16T23:06:16

Un scénario plus que léger, de l'humour très lourd et après tout cela la fin arrive a nous décevoir !

pierrechopin .. . 2015-08-15T12:17:45

insensé de ne pas pouvoir voir ce film sur Lille! !!!!

lucas b. . 2015-08-12T09:21:12

Un film ennuyant, plat, ne suscitant aucun intérêt !
0,5/5: c'est tous ce qu'une calamité pareil peut mériter !

augustine31 . 2015-07-20T19:38:42

Personnellement, je me suis un peu ennuyée : le rythme est trop lent, l'action très linéaire, etc.

Il me reste de ce film de beaux paysages et des scènes un peu déjantées avec des comédiens qu'on a plaisir à voir (Jaoui, Vuillermoz… Arditi est un peu trop… Arditi ! ). Je pense qu'il aurait fallu encore plus de dinguerie pour faire des scènes encore plus drôles et supprimer des longueurs. Si j'avais été seule, je serais peut-être sortie dans les 20 premières minutes tant la préparation de l'expédition en kayak est interminable. Franchement, pour moi tout aurait été mieux calibré en 1h 20; mais 1h 45 !!!!
Heureusement qu'il y avait aussi la musique (bravo pour le choix de Santa Esmeralda !!!)

Bilan : mieux qu'un film à l'américaine, mais pas vraiment réussi. Enfin, après, chacun ses goûts.

suk b. . 2015-07-15T03:26:52

vu ...

que dire ... à part que

Bruno Podalydès nous a pondu une belle arnaque de bon sentiments dégoulinante! j'avais l'impression qu'un homme de 140kg m'étouffait durant tout le visionnage ... le genre d'expérience qui remet en cause votre existence "mais putain mais qu'est c'que je fout ici... j'ai vraiment rien d'autre à foutre ? " (impossible de partir vu que j'étais avec des copines -_-)

ce qu'il met en scène ... ce qu'il écrit ...

dépasse le summum de la niaiserie infantile, apogée de la nullité ... ô combien pathétique ...

le genre d’événement qu'aucun être humain ne pourrait vivre ... le genre de situation ringarde qui vous pousse à vous demander si tout ça est vraiment réel ? à croire qu'il y avait des gens derrière l'écran pour observer nos réactions ...

mais je suis curieuse, j'aimerais voir la tronche des autres cultures... en voyant ce film ...

Mon Dieu ... c'est grace à des réalisateurs comme lui que la France est humilié ...

mais bon ... comme on dit ... le ridicule ne tue pas ...

par contre la bêtise ...

Neocyr . 2015-07-14T10:26:49

Très déçu !c'était d'un ennui mortel

PierreTwo . 2015-07-10T23:41:46

ju-bi-la-toire! renversant! à se renverser dans l'herbe de bonheur. Très riche de détails. Un hommage à nos amoureuses: les hommes peuvent être si pathétiques parfois. Mais ceux-là sont au-moins drôles, parfois. Agnès Jaoui est superbe (surtout dans la scène autour des glaçons sur la table du jardin). D'autres moments m'ont ému aux larmes mais pas de spoiler ici (Moustaki, une voiture, Petit Poucet...)

Christoblog . 2015-07-06T15:15:06

Charmant, mais pas renversant ! http://www.christoblog.net/...

noelyves . 2015-07-05T07:14:22

Très déçu : ennui et molesse du rythme. Prévisible.

Icare64 . 2015-07-04T10:02:17

On s'échappe à son milieu urbain, on ré-apprend le temps de prendre le temps.
AJ est une des femmes de ma vie!

diable75 . 2015-06-28T20:39:00

excellent j'en rigole encore. une finesse d'humour à la française.

Bob N. . 2015-06-24T11:53:29

Le cinema que j'aime
Simple profond drôle frais ......

C?venole30 . 2015-06-15T13:19:38

Il me semble voir l'ombre de Maupassant se profiler dans le vert paradis de Bruno Podalydès. La réunion de plusieurs détails significatifs évoque pour moi le grand écrivain disparu car on les retrouve souvent dans ses nouvelles : dans un décor verdoyant, aquatique et champêtre, le canoé-kayak, la guinguette, l'absinthe (boisson verte également, baptisée "fée verte" ), les femmes de rencontre généreusement sensuelles. Cette guinguette idéale et ceux qui l'animent ressemblent à un rêve, comme un plongeon du présent dans le passé, au temps du canotage et des peintres impressionnistes. Supposition ; -) : Bruno Podalydès, mal à l'aise dans un présent brutal, sans charme et dénué de toute poésie, cherche à faire revivre un passé qui lui convient mieux, l'humour et l'optimisme en prime (Maupassant, lui, n'était "pas gai" )

QVLN WM . 2015-06-14T21:46:18

4/5
Michel est un passionné d'aéropostale, un doux rêveur qui a décidé de prendre du temps pour lui...Son boulot d'infographiste ne le fait plus vibrer ces derniers temps.
Rien que la scène d'anniversaire surprise avec les amis et les cadeaux " appréciés à leur juste valeur" est à ce titre assez drôle et " croustillante"...
Il décide de faire un trip en kayak alors qu'il n'a jamais pratiqué et c'est le début de l'aventure, de nouvelles rencontres, de situations cocasses.....
Un film planant, une bulle de joie et de bonne humeur qui fait du bien, qui vous accroche un sourire...Vous partez vous aussi au vert avec ces acteurs qui sont rafraichissants, drôles, justes. J'ai adoré Bruno Podalydès qui a réalisé ce métrage alors merci pour ce petit moment de poésie, de folie, en apesanteur.
Sandrine Kiberlain qui en une phrase pourtant dite de manière naturelle arrive à exprimer un humour pince sans rire...Les scènes où on voit Michel avec tout son attirail ou quand il commence à pagayer pour s'échauffer....des petites perles d'ironie, de drôlerie tout simplement.
Agnès Jaoui aussi excellente en patronne d'un restaurant, fragile et forte à la fois, virevoltante.
Moment de poésie, de rêveries, d'évasion....
Je conseille Comme un avion avec une ambiance joyeuse, déjantée, un instant hors du temps, ailleurs ....

Marceau G. . 2015-06-14T16:22:14

Ca m'a l'air bien sympa, mais pour ce qui est du box-office, le film se fait sans doutes manger par "Jurassic World", bien que les publics ne soient pas les mêmes.

angelabassompierre . 2015-06-13T20:21:24

J'ai été déçue et je le trouve pour un public très mature, nature, rêveur et tendance bobo
qui veulent un retour aux sources et au final, ne manquent de rien (sauf lucidité et des choses remuantes dans leur vie très rangée....)
je n'ai pas trop accroché, me suis ennuyée avec du mal à me raccrocher à quelque chose. Sandrine K. était cool dans 'elle l'adore", s'ils avaient mis Laurent laffite au moins, ça aurait fait drôle seulement le choix des comédiens, je n'ai pas aimé. Surtout ce sont les mêmes
comme dans 'camille redouble", agnès Jaoui, je l'ai trouvé peu crédible et ensuite, ça fait "immersion chez les babas cool", personne ne s'affole, ils sont en congé et le vigile, c'est le pompon!!! tente de faire le plan et tu verras comment manu militari et avec amende, ils amendent ce genre d'agissements!

titicaca120 . 2015-06-12T14:32:10

un joli conte bien écrit et on se promène au gré du courant , charmant.

R?my J. . 2015-06-12T08:55:47

"Comme un avion, le dernier film de Bruno Podalydès est vendu comme une balade mélancolique et onirique au fil de l’eau. C’est surtout un sempiternel recommencement assez ennuyant sauvé de la noyade par sa brochette d’acteurs investis."

Retrouvez la suite sur Une Graine dans un Pot : http://unegrainedansunpot.c...

C?venole30 . 2015-06-11T12:58:11

La bande-annonce est à elle seule un vrai régal. Il est dans son rêve ... Comme un petit garçon qui joue à l'indien. Il passe, tout fier dans sa pirogue, indifférent aux quolibets et aux regards moqueurs.

jereffuse . 2015-06-11T01:53:54

Rien compris à la fin !!!!!

Silence Moteur Action . 2015-06-10T07:29:42

Dans la vie, Michel s’ennuie. Entre ses collègues de bureau exécrables qui privilégient le contact virtuel alors que vous êtes à deux pas, qui respirent l’hypocrisie, et son patron sympa (incarné par Denis Podalydès, le frère) mais qui se fiche quand même un peu de sa poire… Qu’y a-t-il à sauver ? Sa relation avec Rachelle (Sandrine Kiberlain), peut-être, petit éclat de bonheur parmi cette indifférence, malgré les contraintes d’un amour « routinier » et chronométré. Alors Michel veut fuir. Lui qui se voit partir en expédition tel St-Exupéry devra se contenter d’un kayak, dont la structure lui évoque le fuselage d’un avion. C’est dans cette première partie que Comme un avion parvient à réaliser ce qu’il propose de mieux, grâce à une grande complicité entre Sandrine Kiberlain et Bruno Podalydès, et à la construction d’un kayak encore plus compliquée que celle d’un meuble Ikea !

Michel est un rêveur : il se parle à lui-même de ses projets fous, se laisse porter par le bruit des avions dès qu’il en voit un, visualise des échappées farfelues… Comme un avion assume sa part fantasque mais ce n’est malheureusement pas suffisant [...] http://www.silence-moteur-a...

angelabassompierre . 2015-05-10T14:48:59

Hum! une comédie, déjà la chanson de charlélie couture, j'aime beaucoup..... j'ai envie d'aller le voir car Sandrine Kiberlain, dans "elle l'adore" ou "les femmes de chambre du 8ème étage", elle fait trop rire, ensuite, la distribution de la com. normal de ne pas s'attendre à 15 millions d'entrées. S'il fait autant que la vente de Charlélie, on verra bien sinon c'est que la chanson est écrasante!!!! : )

15:19
2,729,347 views
55%
15:19
2,729,347 views
55%